Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Compteur

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Archives

Merci à

Image Hosted by ImageShack.us

Articles Récents

Catégories

5 janvier 2007 5 05 /01 /janvier /2007 14:03


La découverte des Hittites est le résultat d'une longue enquête qui débute au temps du déchiffrement des hiéroglyphes égyptiens. Le nom d'un grand pays, en relation avec la cour égyptienne de la XVIIIe dynastie, apparaît dès les premiers textes que lit Champollion. Dans la mesure où l'Orient s'ouvre à la recherche archéologique européenne, on retrouve ici et là, en Syrie du Nord en particulier, d'étranges textes rédigés dans un système d'écriture inconnu, lequel paraît être un système « hiéroglyphique ».



Les Hittites furent un peuple habitant l'Asie Mineure durant l'Antiquité, rattachés aux Indo-européens. Ils envahirent l'Asie Mineure centrale vers -2500. Ils y soumirent le peuple autochtone, les Hattis à qui ils empruntèrent différents dieux, mythes et rites.




De ce mélange naquit une civilisation florissante, qui perdurera jusqu'au VIII ème av JC. Outre sa grande puissance militaire, la civilisation hittite, semble avoir été très marquée par une grande tolérance, aussi bien religieuse, que sociale. De nouvelles migrations indo-européennes, comme celle des Phrygiens, puis la montée en puissance de l'Assyrie, sonnèrent néanmoins le glas de cet empire.


Ils furent les principaux rivaux des égyptiens pendant plusieurs générations sur le plan diplomatique et militaire.

Lorsque les hittites tentèrent de contrôler les échanges dans la zone dont ils étaient le centre en étendant leur influence à la Syrie, aux pays du Levant et à la région du haut Euphrate, ils entrèrent en conflit avec les Egyptiens.
La grande bataille de Kadesh opposa ces deux super-puissances vers 1300 av. J.-C. Elle fût largement représentée dans le temple d'Abou Simbel édifié par Ramsès II.



Partager cet article

Repost 0
Published by Osiris - dans Egypte
commenter cet article

commentaires