Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Compteur

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Archives

Merci à

Image Hosted by ImageShack.us

Articles Récents

Catégories

19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 18:08

Cinquième roi de la XII ème dynastie, Sésostris III marque l’apogée du Moyen empire. Il hérite d'un pays que ses prédécesseurs ont bien géré et su faire prospérer durant une longue période de paix. Il est resté dans la mémoire des Égyptiens comme l'un des plus grands de leur histoire.





L'activité économique et commerciale est florissante. Elle attire de nombreux travailleurs asiatiques dans la vallée, et l'influence égyptienne est plus forte que jamais. Cependant, malgré leur autorité réelle sur le pays, les premiers Amenemhat et Sésostris ont dû s'accommoder de la puissante noblesse locale des nomarques, dont certaines lignées étaient déjà en place lors de la 1 ère période intermédiaire et qui n'ont accepté le retour d'un pouvoir pharaonique fort qu'à condition de conserver leurs privilèges. Or, leur richesse et leur enracinement font craindre à Sésostris III qu'ils ne parviennent à affaiblir à nouveau la monarchie.



Dès son accession au trône, il entame une réforme administrative radicale brisant le pouvoir de ces dignitaires locaux. La charge de nomarque est supprimée, et la gestion du territoire confiée à trois ministères régionaux (Nord, Sud et Nubie). Chacun des trois ministres est un fonctionnaire nommé par le roi, qui travaille sous l'autorité directe du vizir. Cette réforme entraîne la création de nombreux postes de fonctionnaires subalternes (officiers, scribes) qui constituent une nouvelle « classe moyenne » prospère et dévouée au pharaon.

Sésostris III doit aussi assurer la reprise en main de la Haute-Nubie. Celle-ci subit les incursions régulières de tribus kouchites venues du Sud. Le roi pacifie la région en quatre campagnes militaires, entre l'an VIII et l'an XIX de son règne. La frontière est renforcée par la rénovation ou la construction d'un réseau de huit forteresses pourvues de garnisons. Les habitants de la province, reconnaissants, placeront Sésostris III au rang des divinités locales. Au Nord, le pharaon lance une expédition militaire contre les Mentjiou, turbulents nomades sémitiques qui menacent régulièrement le nord-est de l'Égypte. Cette campagne le mène jusqu'en Palestine : il est le premier pharaon à mener de vraies opérations de guerre en Asie. Les sources égyptiennes mentionnent à cette occasion la ville de Jérusalem.








Sésostris III se fait construire sa pyramide à Dashour. Les archéologues y ont découvert d'importantes cachettes, recelant de nombreux bijoux et parures.

Lorsqu'il disparaît, après trente-six ans de règne, l'Égypte du Moyen Empire est au sommet de sa puissance et de son influence.





Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 17:47
Pour l'anniversaire de mon Cuicui, je me suis lancée dans l'habillement d'un mètre ... J'ai choisi un free de 
http://cmonmonde.over-blog.com/
J'ai choisi de broder avec des fils Marlitt de chez Anchor (fils en soie de synthèse) sur de la lugana jaune.








Nota pour mon cuicui ... : attention de ne pas te coincer les plumes !!!




Repost 0
Published by OSIRIS - dans Broderie
commenter cet article
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 18:00


Ayé ! Hier soir, j’ai donc eu mon 1er cours de Patch !!!!!


Ici : AnneSofil-501 rue de Lille-59223 Roncq http://annesofil.free.fr/


Depuis le temps que j’en rêvais !!! C’est dans la joie et la bonne humeur que j'ai commencé, mon 1er bloc, le carré dans le carré.

Les 2 heures ont passé à une vitesse folle, 2 heures où Anne-Sophie a pris le temps de bien tout expliquer à chacune d’entre nous !

Ca change des p’tites croix et surtout, cela demande une belle concentration pour dessiner et découper correctement les gabarits … Je suis revenue à la maison épuisée hihhi

Le prochain rendez-vous est dans 15 jours … le temps de terminer et d’entamer le prochain bloc !

Voici donc où j’en suis … j’en ai fait un peu pendant ma pause à midi profitant que les infos soient encore fraiches dans mon p’tit cerveau momifié  …


Ce n’est pas pour autant que j’abandonne mes croix ! D’ailleurs, je crois que je vais dresser un planning !


                                             



Repost 0
Published by OSIRIS - dans Patchwork
commenter cet article
11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 17:59


Pharaon d?Egypte,  il régna de -1291 à -1278. Fils du Pharaon Ramsès 1er, il fut le père du Pharaon Ramsès II.

Il mourut probablement en désignant auparavant comme corégent Ramsès II et fut enterré dans la Vallée des Rois dans la tombe KV17 qui reste la plus grande et la mieux préservée des tombes royales de la vallée. Sa momie fut retrouvée en compagnie de celle de son fils et de nombreux autres pharaons.



Séthi Ier devait être âgé d'environ trente ans lorsqu'il accéda au trône laissé vacant par son père, Ramsès 1er, le fondateur de la XIX ème dynastie.. Elevé dans une tradition militaire, le vaillant pharaon qui déjà sous Horemheb entama sa carrière, dût combattre sur les frontières Est de l'Empire contre la menace sérieuse des Hittites.

À son avènement une véritable révolte des pays vassaux de l'Égypte, obligea Séthi à prendre les armes et à organiser une tournée militaire jusqu'en Amourrou, qui se solda par une victoire totale de Pharaon. Ces combats sont relatés sur le mur sud de la salle hypostyle de Karnak qu'il fait bâtir, dont la fameuse illustration du siège de la citadelle de Dapour.


Bien que ses conquêtes apportèrent un calme relatif à l'Égypte, elles furent rapidement remises en cause par les Hittites, qui usèrent de leur influence et de leur or afin que les roitelets locaux passent de leur côté. Ainsi le prince de Qadesh, à peine Séthi de retour en Égypte, poussa à la révolte ses voisins et chercha alliance avec le Grand du Hatti, Mouwatalli. C'est cette situation que retrouvera à son tour son fils et successeur Ramsès II.


Séthi est aussi un pharaon bâtisseur. Il se distingue par ses constructions à Abydos où il édifie un temple cénotaphe, comprenant un Osireïon, et à Gournah où il fit construire son temple funéraire.



Osireïon à Abydos

 

Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 20:06


La voici enfin terminée ma PAB (pochette à bijoux) ISIS !!!!!!! Pour ce 3ème ouvrage guidé sur 1 Point c'est tout
http://82.67.79.153/point/ j'ai eu droit à un thème taillé sur mesure !!!! Je n'ai pas pû résister vous pensez bien !!!!







Au départ, j'ai dû prendre sur moi pour broder ce serpent !... Une vraie thérapie !











Au final, j'ai adopté Flèzzz verte ! Regardez comme il est zigzague joyeusement dans mon jardin !















La partie intérieure, par contre, fût du pur bonheur ! Je brodais la femme de ma vie ... j'ai nommé ma bien aimée ISIS !



Gros plan sur ma dulcinée


Free Image Hosting at www.ImageShack.us



Merci encore à Nat d'avoir créé ce thème magnifique !

Repost 0
Published by OSIRIS - dans Ouvrages guidés
commenter cet article
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 12:28
Voici enfin la réponse à la question ... que vais-je faire de mon quaker ? Je vous avais dit que ce serait utile pour moi ... Voyez plutôt :





Une boiboite pour y ranger mes tissus ...
Faute de prendre des cours de cartonnage, je me suis aventurée à habiller une boîte à chaussures ...




 



Tout ce que je peux vous dire c'est qu'heureusement que je ne suis pas payée à la boite car je serai déjà ruinée ! En effet, l'habillage m'a pris 1 semaine ...















Au passage, j'en profite pour vous montrer mon dernier cadeau d'anniversaire ... Osiris et Hathor offert hier après-midi par mes beaux-parents !







Le mystère est levé ! Je peux passer à autre chose ... le montage de ma PAB Isis !




Repost 0
Published by OSIRIS - dans Broderie
commenter cet article
30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 17:52




Râ ressemble à un humain à tête de faucon, couronné d'un disque solaire et d'un uraeus.  Chaque jour, Râ traverse le ciel sur sa barque solaire, et chaque nuit il traverse le monde souterrain des défunts, pour de nouveau apparaître à l'est au matin suivant.

Son principal lieu de culte se situait à Héliopolis. Au troisième millénaire avant J.-C, l'importance de Râ est devenue telle que les pharaons se sont proclamés "Fils de Râ". Après leur mort, les monarques pensaient en effet monter au ciel et rejoindre le dieu.

Selon la cosmologie Héliopolitaine, Râ se serait créé lui-même, soit depuis la toute première fleur de lotus, soit sur le monticule qui émergea des eaux primordiales. Ensuite il créa Shou (l'air) et Tefnout (l'humidité), qui à leur tour engendrèrent le dieu de la terre, Geb, et la déesse du ciel, Nout. Râ aurait ensuite créé l'espèce humaine à partir de ses propres larmes.

 




Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 18:35



Divinité de la ville de Memphis, il est considéré comme le créateur du cosmos.  Dans la triade de Memphis, Ptah est considéré comme le mari de Sekhmet et le père de Néfertoum.

 Il fait partie des 5 grands dieux égyptiens avec Rê, Isis, Osiris et Amon.

Il est le protecteur des artisans et des architectes.


Il porte des vêtements serrés qui lui donnent l’aspect d’une momie, et ses chairs sont souvent vertes. De ses mains jointes il tient sur sa poitrine le spectre sur lequel se superposent une croix ankh et un pilier djed ; sa tête est rasée ou couverte d’une calotte, et il porte une barbe postiche.


Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 18:07
L'aventure est terminée !



Que du bonheur ! J'ai vraiment adoré broder sur cette lugana bleutée !
J'ai mon idée sur ce que je vais en faire ...
Non, non ! Je ne vous dévoile rien pour l'instant ! Laissez moi me ravitailler chez Annesofil  et je vous montrerai ...
Un indice ? C'est utile (enfin pour moi) !


Repost 0
Published by OSIRIS - dans Broderie
commenter cet article
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 19:33






Les pyramides sont avant tout des monuments funéraires. 

Depuis plus de 4000 ans, le temps est resté impuissant contre ces imposantes constructions qui fûrent l’objet de multiples interprétations plus ou moins délirantes.

C’est le fruit d’une expérience humaine qui concrétise parfaitement l’idée d’éternité qui servait de fondement à la civilisation égyptienne. 

Non loin de Guizeh, à 8 kms à l’ouest du Caire et à une quarantaine de mètres au-dessus du niveau des terres cultivées, sur une vaste terrasse nivelée par la main de l’homme, se dressent les 3 plus célèbres pyramides d’Egypte. 

 

 

La plus grand couvre plus de 5 hectares et dépassait les 145m de haut. Il faut attendre le moyen âge pour retrouver des monuments aussi élevés.

Il s’agit d’un ouvrage impressionnant surtout si l’on considère l’époque de sa construction. 

Dans les textes égyptiens contemporains de leur construction, les pyramides sont désignés par le terme « mer » sans rapport avec le mot que nous employons.

Alors, qu’elle en est l’origine ? L’hypothèse la plus vraisemblable nous fait remonter au grec ancien « pyramis », qui désignait un gâteau conique de farine et de miel employé pour les offrandes aux morts.

Vous trouverez en Egypte environ 67 pyramides complètes et une vingtaine incomplètes.

En voici  d'autres aux formes parfois surprenantes : 

La grandiose pyramide à degrés de Djoser à Saqqarah conçu par son conseiller et architecte Imhotep :

  


Le site de Dahshour avec ses 2 intéressantes pyramides :

 

La pyramide rhomboïdale

La pyramide rouge


La "fausse pyramide" de Méïdoum :



J'ai volontairement évité la description de chacune de ces merveilles pour la bonne et simple raison que le dictionnaire est loin d'être terminé, que l'article aurait été beaucoup trop long et puis surtout chacune mérite qu'on s'y intéresse de plus près !


Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article