Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Compteur

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Archives

Merci à

Image Hosted by ImageShack.us

Articles Récents

Catégories

21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 17:38

 

 


 



Le papyrus est une plante qui pousse notamment sur les rives du Nil et de son delta. Il est constitué d'une tige ligneuse de section triangulaire supportant des feuilles disposées en étoile à son sommet. Le papyrus a longtemps été utilisé comme matière première pour fabriquer une forme de papier.


Le mot vient du latin papyrus, emprunté de l'égyptien antique per-peraâ, qui fait au pluriel papyri. Il est à l'origine du mot papier.


Le papier de papyrus fut probablement inventé il y a 5000 ans, en utilisant la tige de la plante, et fut largement utilisé en Égypte et dans d'autres régions voisines pour fabriquer les rouleaux manuscrits.

 


Le principe de fabrication du papier de papyrus réside dans la superposition de fines tranches de la tige de la plante, humidifiées, placées en couches et positionnées perpendiculairement les unes sur les autres et compressées. Seul un côté du papier était utilisé, sur lequel un traitement à base de colle (fabriquée à partir de la sève de la plante) était appliqué afin d'éviter que l'encre ne coule. Chaque morceau ne dépassait pas un demi-mètre de longueur, mais on pouvait assembler de nombreuses feuilles les unes aux autres, pour former de longs rouleaux .

Le papier n'était cependant pas le seul produit fabriqué à partir de cette plante très commune à l'ère antique . On s’en servait pour fabriquer des nattes, des pagnes, des sandales, des cordes et même des embarcations. Sa racine et sa chair étaient aussi parfois consommées.

La plante avait aussi une fonction religieuse: apparue au commencement des temps, et ne poussant que dans le Nil sacré, elle était représentée sur les temples ou portée lors des processions, elle signifiait la renaissance et la régénération du monde. Elle était aussi l’emblème de la Basse-Egypte.

 


Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 17:55


Bien plus qu'un roi, le PHARAON était à la fois l'administrateur principal, le chef des armées, le premier magistrat et le prêtre suprême de l'Egypte antique. Il avait pour mission de mettre en œuvre la règle de Maât sur terre c'est-à-dire assurer l'harmonie entre les hommes et le ciel, être garant de la morale de son peuple, contribuant ainsi à assurer son éternité et la prospérité de l'Égypte, de maintenir l'ordre du monde  et combattre le Mal  sous toutes ses formes, satisfaire les divinités qui « vivent de Maât ». Aussi se devait-il de bâtir, de restaurer et d'agrandir les temples, d’assurer le bien-être de ses sujets et de veiller à l’accomplissement correct des rites. Dans la pratique, il délègue l'exercice du culte au clergé qu'il supervise.

 



Il revenait à Pharaon de choisir seul la politique à mener. Comme pour le culte, il déléguait l'exécution de ses décisions à une cohorte de scribes, de conseillers et de fonctionnaires .

 



En égyptien Per Aâ signifiait grande maison. Il fut utilisé pour désigner le roi qu'à partir de la XXIIeme Dynastie. Le mot Faraw n'apparaît, quand à lui, pour la première fois que dans une traduction de la Bible. Il n'était pas de coutume d'appeler le roi Pharaon, mais Horus selon une titulature du protocole royal qui contenait cinq noms. Ces cinq noms sont les suivants: Le nom d'Horus, en l'honneur du Dieu. Le nom des deux déesses, afin de rappeler Ouadjet, la déesse cobra qui protège le Nord et Nekhbet, la déesse vautour qui veille sur le Sud. Le nom de l'Horus d'or qui évoque la victoire du Dieu sur son oncle Seth. Le nom d'intronisation que précède la mention Roi de la Haute et de la Basse Egypte. Enfin, le nom de naissance précédé du titre Fils de Rê.

 


 

J'en profite pour glisser une photo de mon chouchou ... KEPHREN ou CHEPHREN. Franchement, il devait être pas mal du tout vous ne trouvez pas ???

 



Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
15 août 2006 2 15 /08 /août /2006 15:34
J'ai réalisé mon 1er fold-out juste avant de partir en vacances... et quand je dis juste avant, c'est vraiment juste avant ! J'ai terminé l'assemblage le vendredi en revenant du boulot et nous partions dans la nuit hihihi ...
J'ai donné l'enveloppe à ma maman avec pour mission d'aller la poster pour ... l'anniversaire de Poutch ...


La grille est un free d'Isa Vautier offert pour les Entrevues de Je brode.com
http://pointcompte.free.fr/index.html
et brodé avec Horizon d'Eté d'Annick Abrial.



Le tissu vient de chez Annesofil... C'est exactement celui que je recherchais, dans les mêmes tons que mes rubans et puis surtout, il m'attendait les bras ouverts sur l'étalage en rentrant dans la boutique ! Sympa car j'étais hyper pressée vu que Poutch devait passer ce même mercredi après-midi  !!!!




Repost 0
Published by OSIRIS - dans Broderie
commenter cet article
17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 17:56
Maintenant qu'elle est arrivée à sa destinatrice Virginie, je peux vous la montrer !
Voici ma PAB Tournicoton terminée :


 Free Image Hosting at www.ImageShack.us


 

Pour celles qui ne le savent pas encore, cette pochette à bijoux est le 3 ème ouvrage guidé du site 1point c'est tout !


Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us Free Image Hosting at www.ImageShack.us


Je sais que là où il est parti, mon jardin sera bien entretenu et arrosé régulièrement ! mdr !!!

Alors, maintenant, il ne me reste plus qu'à attaquer la mienne ... Celle sur mon thème fétiche ... vous donnez votre langue au chat ??? Beuhhh non !! Pas possible que vous soyez aussi nule !!! hihihihihi
Bon, allez ! Je suis bonne joueuse ... Si je vous dis Isis, vous avez trouvé ???



Repost 0
Published by OSIRIS - dans Ouvrages guidés
commenter cet article
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 08:04

Un obélisque est un monument monolithe élevé utilisé dans l'architecture sacrée de l'Egypte antique. Ce bloc de pierre à quatre faces s'élève parfois à plus de trente mètres de haut et se termine par un pyramidion. Symbole du dieu-soleil, Rê, l'obélisque était érigé auprés des temples ou devant les pylônes, où ils vont par paires. Souvent, c'est lors des jubilés que pharaon décidait de l'érection de ces pics, en hommage à Rê. Ils étaient recouverts d'inscriptions hiéroglyphiques et des cartouches du Roi.







Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 11:03

 

 

 

J’ai profité de mon RTT vendredi après-midi pour faire un saut chez Annesofil …

 

Ca faisait trop longtemps à mon goût que je n’y étais pas allée … et une fois de plus, je n’ai pas été déçue de l’accueil !!!!

 

J’ai eu droit à une démonstration de Log cabin … trop bien !!! D’ailleurs, après mon initiation au patchwork à la rentrée, pourquoi pas enchaîner là-dessus !!!! Ca a l’air simple, mais c’est toujours si facile lorsqu’on voit les autres à l’oeuvre !!!


 

Et puis, elle m’a expliqué comment monter cette petite pochette à aiguilles très originale !!!

 

Alors, bien sûr, j’en ai chié des ronds de carottes (comme on dit d’inch’nord !!!) car la couture n’est pas mon point fort !!!

 

Je garde celle-ci pour moi car elle n’est pas parfaite, et je compte en faire d’autres pour les copinettes … mais avant, il faut que j’améliore ma technique ! D’ailleurs, je me demande si mes cours de patch ne me seront pas salutaires !!!

 

 

La pochette fermée en forme de cœur :

 

 

 

 

 

Free Image Hosting at www.ImageShack.us

 

La pochette ouverte en forme de fleur :



Free Image Hosting at www.ImageShack.us




Et puis regardez ce qu'elle m'a trouvé ... :




Free Image Hosting at www.ImageShack.us



Un bon tissu patch sur le thème égyptien est difficile à trouver … Je vais le conserver précieusement pour mon grand projet de l’année 2007 … un joli plaid rien que pour moi !

Repost 0
Published by OSIRIS - dans Broderie
commenter cet article
19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 20:27





Alors aujourd'hui, c'est le grand jour !!! Vous allez enfin apprendre à me connaître !!!!!  Attention, âme sensible s'abstenir ....

Réj, tu vas enfin comprendre mon délir sur ma PAB et mes bijoux à retrouver !!!




Osiris est un dieu à l’origine agricole, une divinité de la fertilité et de la croissance végétale à qui 2 villes principales sont reliées : Busiris dans le Delta, et surtout Abydos en Moyenne Egypte. A partir de la Vème dynastie, les prêtes du dieu soleil Râ d’Héliopolis l’incorporent dans l’Ennéade héliopolitaine en tant que 1er enfant de Geb et Nout.

 

Osiris est né pendant les 5 jours épagomènes. Il épouse sa sœur Isis et reçoit en partage de son père Geb l’Egypte, tandis que son frère Seth reçoit le pouvoir sur les étendues désertiques.

 

Dieu bon et non violent, Osiris apporte la civilisation aux hommes : la manière de cultiver, les arts, des principes moraux …

 

     

 

 

Osiris est aussi l’eau nouvelle qui fait reverdir les champs lorsque vient l’inondation. Lorsque les plantes meurent, on dit alors qu’Osiris est mort. Mais il ne l’est pas tout à fait puisque l’année suivante les herbes poussent de nouveau de la terre (le corps d’Osiris) et prouvent ainsi qu’il est toujours vivant.




 
Le mythe :
 
 

Il nous est essentiellement connu par le récit tardif de Plutarque (100 AP-JC) car les textes égyptiens sont peu nombreux et assez évasifs, répugnant à parler du meurtre et du démembrement d’Osiris. 

Selon le mythe, le dieu Seth, jaloux de son frère Osiris, va s’attaquer physiquement à lui et le tuer. Ayant obtenu les mensurations de son frère (qui selon la légende était un géant … hihihi tout le contraire de moi !!!), Seth fit fabriquer un magnifique coffre qu’il promit d’offrir lors d’un banquet à celui à qui il s’adapterait le mieux. … Naturellement, ce fût Osiris !

Lorsque ce dernier se fût allongé dans le coffre, les 72 complices de Seth en clouèrent le couvercle et jetèrent dans le Nil ce qui allait devenir le 1er sarcophage. La mort d’Osiris par noyade est controversée et ne figure pas dans les Textes des Pyramides.

Le coffre contenant le cadavre d’Osiris dérive jusqu’à Byblos où il est emprisonné dans le tronc d’un tamaris. Le souverain local fait couper l’arbre qui devient une colonne du palais royal.
 

Isis réussit à retrouver le cadavre de sont frère et mari, puis le ramène en Egypte, dans les marais du Delta où elle le pensait à l’abri de la malveillance de Seth … Malheureusement, Seth retrouva Osiris. Dans sa colère, et pour interdire à son frère une sépulture digne de ce nom, il découpa le cadavre en morceaux et les dispersa. Isis ne s’avouant pas vaincue, entreprit de recueillir les morceaux de son époux.

 

                  
Certains textes racontent qu’Isis enfouit les fragments là où elle les trouva, permettant à chaque ville d’Egypte de posséder une relique osirienne. Dans d’autres, la déesse fabriqua une réplique de chaque morceau de son époux , qu’elle enterra sur place tandis qu’elle reconstituait le corps du dieu martyre. Seul le phallus d’Osiris, avalé par un poisson ne fut pas retrouvé …
Avec l’aide de Nephtys et Anubis, elle réussi à reconstituer l’intégrité physique d’Osiris qui réprésente ainsi la 1 ère momie. Anubis, en reconstituant le corps de son père défunt devint le modèle des embaumeurs.
 

  
Par la magie, Isis réanime son époux et après s’être transformée en milan lui redonne le souffle en battant des ailes. Elle reconstitue magiquement le phallus, puis elle réussit à se faire féconder pour pouvoir ainsi concevoir un fils, son héritier, Horus . Aidé d’Anubis et de Nephtys, ils pourront alors eux-mêmes intervenir pour pratiquer les rites indispensables d’ouverture de la bouche et des yeux sur Osiris.



  

 

 
 

Après avoir laissé la royauté terrestre à son fils Horus, il règne sur le monde des morts. Il préside également le tribunal divin chargé de juger les morts. La scène de la pesée de l’âme lors de ce jugement est très fréquemment représentée.

 

 

 

 

Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 08:11

 




 

L’oudjat est symbole de bonne santé, de fécondité, et de voyance. Il symbolise également la plénitude retrouvée, celle de l’œil d’Horus, soigné par Thot, celle de l’Égypte réunifiée, celle d’Osiris revenu à la vie. L’oudjat est représenté par un œil fardé sous lequel est placé le signe du faucon.


Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
11 juin 2006 7 11 /06 /juin /2006 21:29

 

 

Déesse personnifiant la vérité et la justice, Maât représente à la fois l'ordre cosmique voulu par le démiurge, l'ordre politique régi par le roi et l'ordre social.

Tous doivent se conformer à sa règle. Les dieux s'en nourrissent, l'offrande à Maât étant l'un des actes fondamentaux du culte divin journalier.
Les hommes, rois ou simples mortels doivent combattrent les différentes manifestations du désordre et éviter de commettre des actes qui pourraient entraver le fonctionnement et l'organisation du monde créé.

Fondement de l'identité culturelle égyptienne, Maât est également présente dans l'au-delà : elle est associée au jugement d'Osiris dans le tribunal divin. La plume posée sur le plateau de la balance qui sert à peser le cœur du défunt permet de déterminer si son âme est "conforme à Maât".

 

Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 15:46





LOUQSOR-LOUXOR-LUXOR


Louxor est située sur la rive droite du Nil, en Haute-Egypte. Il s'agit de l'antique cité égyptienne de Thèbes. Son temple est  relié à celui de Karnak par une longue allée bordée de sphinx. Il est assez bien conservé et, quand on arrive du Nil, on le voit du premier coup d'oeil. Son Musée, sur la Corniche longeant le Nil, présente des collections mises en valeur sobrement. Les objets sont relativement peu nombreux mais de grande qualité.



Free Image Hosting at www.ImageShack.us






 

Nous ne connaissons pas totalement l'histoire de ce temple. Voici les grandes étapes de son évolution qui nous sont connues :



La reine Hatchepsout (XVIII dynastie} fit édifier entre Karnak et Louqsor six chapelles-reposoirs, usurpées par Thoutmosis III.

 

Aménophis III (XVIII dynastie) marqua la 1ère grande phase de construction du temple. Après la destruction du temple existant, dont il réemploya les blocs, il fit réaliser la masse principale du temple avec la salle  hypostyle, ses antichambres et ses salles secondaires. A l’avant de l’édifice, il ajouta un vaste péristyle, puis une colonnade formant le hall d’entrée.


 Free Image Hosting at www.ImageShack.us



Toutankhamon et Ay   {XVIIIedynastie} firent achever la grande colonnade, avec ses décorations, qui représentent, sur les murs latéraux, les procession de la    fête d'Opet. Ces travaux furent usurpés par Horemheb {XVIIIe dynastie}.


Ramsès II  fit réaliser une cour à péristyle avec un pylône, devant lequel se dressaient deux obélisque de granit rose. L'un d'eux se dresse, depuis 1836, place de la Concorde à Paris. Les 74 colonnes papyriformes de la cour sont décorées de scènes montrant pharaon devant les dieux. Le reliquaire, construit par la reine Hatchepsout, fut incorporé à cette nouvelle construction et décoré. Il est probable que l'existence de ce reliquaire ait provoqué la déviation de l'axe des édifices de Ramsès II par rapport à l'axe principal. L'extérieur du pylône est décoré de bas-reliefs et de textes relatant la bataille de Qadesh. Il plaça à l'entrée quatre colosses le figurant assis sur son trône à coté de Néfertari et deux colosses, à son effigie, debouts.


 Free Image Hosting at www.ImageShack.usFree Image Hosting at www.ImageShack.us
 




Chabaka et Chabataja (XXVème     dynastie} restaurèrent le temple, suite aux crues qui avaient endommagé l'édifice, et l'embellirent.


Achôris  {  XXIX ème dynastie} construisit une chapelle-reposoir, dont les blocs furent réemployés à l'époque romaine.


Nectanébo 1er (XXXème dynastie) construisit un dromos de sphinx à têtes humaines reliant Louqsor à Karnak.


Alexandre le grand  reconstruisit le sanctuaire principal.


Ptolémée IV  restaura l’édifice.

Dans la cour de Ramsès II, sous la dynastie des Fatimides fut construite la petite mosquée d'Yssouf el-Haggag, visible encore de nos jours.

Repost 0
Published by OSIRIS - dans Egypte
commenter cet article